Vendredi 5 juin 2015, à 18h00, a été inaugurée l’exposition « Ouvertures... » du photographe Gilles Barthelet, à la Médiathèque de Florange. À cette occasion étaient présentes Jacqueline Kruchten, première adjointe au Maire en charge de la Culture, Claudine Kusior, adjointe en charge des Fêtes et Cérémonies, Micheline Chini, conseillère municipale déléguée et Yamina Mehraz, directrice de la Médiathèque accompagnée de son équipe.

Les participants, venus nombreux à l’occasion de ce vernissage, ont pu admirer dans le hall de la médiathèque et dans l’espace adultes de superbes clichés de portes, fenêtres et autres volets, jouant sur le cadrage, les couleurs naturelles (rouille, bois...) et les textures pour un rendu original. Dans l’espace jeunesse étaient également exposées d’autres photographies, de tags et graffitis.

L’exposition « Ouvertures... » sera visible jusqu’au 2 juillet 2015 à la Médiathèque de Florange. N’hésitez pas à venir la découvrir !

Lire la suite : [en bref] Saint-Jean 2015 : la règlementation routière (20/21 juin)

Dimanche 10 mai était organisé un tournoi U11/U13 par l’ASFE, sur la pelouse d’honneur du stade municipal Serge Zénier, en partenariat avec Fairplay Diffusion.

De 9h00 à 18h30, une vingtaine d’équipes se sont affrontées lors de matchs d’un excellent niveau. Le tournoi fut remporté par Thionville en catégorie U11, et Terville en U13.

Merci à tous les bénévoles, encadrants et participants pour leur implication et bravo aux équipes de l'ASFE qui n'ont pas démérité.

p>

Pratiquant l’humour au vitriol, Régis Mailhot était présent le samedi 30 mai sur les planches de la Passerelle pour un second one-man show décapant intitulé « Reprise des Hostilités » dans lequel il passe « à la moulinette » les grands thèmes de notre société (politique, religion… ).

Régis Mailhot a fait ses armes en tant que chroniqueur radio au côté de Stéphane Bern sur France Inter dans « Le Fou du Roi ». Il l’a suivi sur RTL pour « A la bonne heure ! » (du lundi au vendredi durant la pause méridienne). Après le succès de son premier « seul en scène » intitulé « Le rapport Mailhot », Régis Mailhot était de retour à Florange pour « Reprise des hostilités », à la Passerelle, salle qu’il connaît bien pour y être déjà venu quatre fois (dont deux fois avec « Le Fou du Roi »).

« J’aime beaucoup "La Passerelle" et l’équipe qui l’anime. L’accueil y est chaleureux et le public fantastique. C’est toujours un grand plaisir que d’y jouer ».

Régis Mailhot

En digne héritier de Guy Bedos ou de Pierre Desproges dont il se revendique, Régis Mailhot pratique l’humour sarcastique. Il se sert de son spectacle comme d’une tribune pour évoquer et détourner l’actualité. Au début de ce dernier, il prétend arrêter l’humour, lassé par le politiquement correct. Ce prétexte va lui servir à parler de politique et de nombreux autres sujets (religion, homosexualité, paternité…) sans aucune correction.

« Mon propos n’est nullement de choquer mais de faire réagir le public. Notre société devient de plus en plus policée et moraliste. Aujourd’hui, la franchise passerait presque pour un acte de délinquance. Ces raisons m’encouragent à « frapper » là où ça fait mal et à prendre toutes les libertés possibles avec la bien-pensance ambiante » avoue Régis Mailhot dans un large sourire.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le neveu de Jacques Mailhot possède le sens de la formule (« Si en démocratie, le silence est la plus haute opinion autant partir en dictature ! »). Il porte un regard sans concession mais terriblement drôle sur la société française. Les rires ont fusé tout au long du spectacle. Le jeu de mots est facile et trivial mais il est vrai : avec Régis Mailhot, les spectateurs se sont bien « poilés » !

Un article rédigé par Emmanuel GARBAL

Crédit photo : Jean-Michel-Grard