Le ministère de l’Education nationale a fait de la prévention et de la lutte contre le harcèlement entre élèves l'une de ses priorités d'action. Le harcèlement se caractérise par l'usage répété de la violence physique, de moqueries et autres humiliations entre élèves. Ses conséquences peuvent être lourdes lorsqu'il n'est pas pris en compte : perte d'estime de soi, décrochage scolaire, désocialisation, anxiété, dépression, somatisation, conduites suicidaires. Ce fléau nous touche tous, de près ou de loin, car n’importe quel enfant peut y être confronté durant sa scolarité. Dans ce contexte et face à la banalisation de la violence dans les médias et dans le quotidien des jeunes, la médiathèque a souhaité consacrer un mois entier à la lutte contre les violences faites aux enfants et aux adolescents, notamment dans leur milieu scolaire.

Samedi 6 juin : Table ronde : « Les violences scolaires »

Organisée à l’initiative de deux étudiantes, Clémence Pretto et Julie Ledig, qui s’intéressent depuis plus de 3 ans aux phénomènes de la violence et du harcèlement à l’école. Les étudiantes, après avoir mené une étude sur le terrain, ont souhaité mettre en lumière les causes, les conséquences et la réalité du phénomène de la violence scolaire. Des intervenants venus de divers horizons étaient présents pour répondre aux questions des étudiantes et du public et pour débattre : M. Poncin, Principal du collège Louis Pasteur, Mme Hoerner, membre du Conseil d'administration de l'association Génération médiateur, et Claire, qui a été témoin d’un phénomène de harcèlement à l’encontre d’un de ses amis. La table ronde a aussi été l’occasion de se demander comment combattre la violence à l’école, en proposant des pistes d’actions.

Inès Akab

Jeudi 18 juin : Représentation théâtrale : « Ensemble, on dit non à la violence ! »

Onze élèves de la classe de 5ème1 du collège Louis Pasteur, sont montés sur scène pour dire ensemble, non à la violence ordinaire qui se joue chaque jour, derrière les murs des établissements scolaires. Ce spectacle a été l’aboutissement de beaucoup d’efforts de la part des collégiens. En effet, il est le fruit d’un long travail d’écriture, de mise en voix, de diction, de mise en scène qui s’est déroulé tous les jeudis pendant l’année scolaire à la médiathèque. Encadrés par leur professeur Mme Remdane et M. Zeller, les élèves ont créé ces scènes dramatiques, avec l’aide des bibliothécaires. Outre le travail d’écriture et l’apprentissage de techniques théâtrales, c’est une réelle prise de conscience qui a émergé chez ces élèves, qui seront peut-être les nouveaux ambassadeurs de la non-violence dans leur collège.

Inès Akab

Vendredi 19 juin : Apéro littéraire. Invité : Justin Beausonge pour son roman « Le camp des vaillants petits hommes »

Auteur, peintre, poète, Justin Beausonge, de son vrai nom Jean-Claude Decker est un artiste accompli. Instituteur à la retraite, militant de l’Education nouvelle, il a toujours détesté le dénigrement, le harcèlement, la maltraitance ou l’exclusion. Il a fait de la lutte conte ces violences, son combat. Lors de « Book avenue », l’auteur a présenté son roman, qui traite du harcèlement d’un adolescent en camp de vacances ; devenu souffre-douleur et bouc émissaire, Damien, 12 ans, y vit un véritable cauchemar… Fort d’une longue expérience de moniteur et de directeur de colonies de vacances, l’auteur, outre les échanges littéraires autour de son roman, a également abordé les situations à risques, les façons de déceler des cas de harcèlement, tout en proposant des pistes d’action pour endiguer ce phénomène. Le public, très intéressé, a également pu apporter sa pierre à l’édifice en témoignant et débattant.

Inès Akab

Des numéros à votre écoute

STOP HARCÈLEMENT 0808 80 70 10

Un numéro d’appel national "Stop harcèlement" 0808 80 70 10 est mis en place par le ministère en partenariat avec l’association l’École des parents et des éducateurs d’Ile de France. Des conseillers-psychologues, juristes, conseillers scolaires sont à votre écoute du lundi au vendredi de 9h à 18h toute l’année (avec un temps de fermeture du 15 juillet au 17 août et du 23 décembre au 6 janvier et 16 décembre au 21 janvier).

Ils vous écouteront, vous donneront des conseils et pourront vous proposer de prendre contact avec le référent académique, au sein de votre académie.

119 - Allô enfance en danger

Le service national d'accueil téléphonique pour l'enfance en danger

Jeunes Violences Écoute

Appel gratuit depuis les téléphones portables et fixes : 0808 807 700

Dispositif de lutte contre la violence chez les jeunes.

Pour les jeunes, les parents et les professionnels.

www.jeunesviolencesecoute.fr

Un article rédigé par Yamina Mehraz

Le vendredi 19 juin, à 9h30, Michel Decker, Maire de Florange a reçu une pétition recueillant plus de 600 signatures des habitants de la commune s’opposant au projet de l’A31Bis. Le tracé retenu par les services de l’Etat couperait Florange en deux !

Le projet d’A31Bis proposé par l’Etat suscite la controverse. La création d’un tronçon autoroutier qui couperait Florange en deux inquiète et exaspère riverains et élus. Michel Decker, Maire de Florange a rencontré, il y a quelques jours, une trentaine d’habitants réunis en collectif. Ceux-ci lui ont remis une pétition signée par plus de 600 opposants au projet d’A31Bis.

Michel Decker accompagné d’Alain Heyer son Adjoint aux Finances et aux Affaires économiques a rappelé aux citoyens la position municipale. Les élus florangeois s’opposent au tracé actuel défini par l’Etat et proposent un tracé alternatif. Celui-ci qui serait situé majoritairement sur le territoire de Florange traverserait principalement une zone inhabitée et se poursuivrait sur les friches des hauts fourneaux d’Hayange, ces derniers étant appelés à être démantelés.

Les élus ont défendu ce tracé lors de réunions publiques à Yutz et Thionville. Le projet a été également porté jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Le 24 novembre 2014, lors de la visite du Président de la République, François Hollande, en Lorraine, pour la pose de la première pierre du laboratoire de recherche Métafensch à Uckange, le sujet a été discuté. Le Maire de Florange interpellera sous peu, le Chef de l’Etat en lui adressant un courrier pour présenter à nouveau le projet de tracé alternatif et lui redire son opposition. Les élus défendront ce tracé alternatif lors de la réunion de clôture sur le débat public de l’A31Bis qui se déroulera le jeudi 25 juin, dès 19h au Centre des Congrès à Metz. Les citoyens florangeois sont bien entendus invités à faire entendre leur voix.


Retrouvez dès maintenant, le reportage vidéo

Il y a 75 ans, le 18 juin 1940, le général de Gaulle prononçait au micro de la BBC son célèbre appel à la Résistance. Le 18 juin 2015, la Ville de Florange a commémoré le 75ème anniversaire de cet événement devant le Monument aux Morts.

Lire la suite : La Ville commémore les 75 ans de l’Appel du 18 Juin

Comme chaque année, la Ville de Florange et l’Intercosses ont organisé la fête de la Saint-Jean au complexe de Bétange avec le traditionnel feu !

Le Samedi 20 juin, le cadre verdoyant et boisé du complexe de Bétange a accueilli plusieurs centaines de personnes venues fêter comme il se doit la Saint-Jean ainsi que la musique ! Chaque génération a trouvé son compte. Manèges et lâcher de ballons lumineux pour les plus jeunes, animations musicales (Flo’Rock, DJ « Les farfadets », Harmonie Municipale, bal animé par Cathy) pour les plus âgés. Les différentes expositions proposées sur site (oiseaux, concours de dessins des enfants du périscolaire) ou autres démonstrations de billard et de boxe ont su séduire les familles.

Le feu a remporté un vif succès. Cette année, pas de traditionnel bûcher en forme de pyramide mais un char reconstitué en bois par le personnel du complexe ainsi que par les Services Techniques. Et puisque les émotions ouvrent l’appétit, crêpes, grillades, frites et boissons ont permis à toutes et à tous de se redonner du courage !

saintjean

Un article rédigé par Emmanuel GARBAL

Crédit photos : Michel Croué

Jolie saison pour la section karaté du dojo florangeois ! Des poussins aux seniors, les combattants ont brillé et ont remporté de nombreuses médailles lors de différents tournois d’envergure. Des lots offerts par l’équipe du dojo ainsi que par l’OMS (Office Municipal des Sports) sont venus récompenser le travail effectué, le mercredi 17 juin.

Lire la suite : Une "moisson" de médailles pour la section karaté du dojo