POPECK : Itinéraire d’un râleur gâté

Indémodable, Popeck continue à se donner en spectacle et rencontre toujours le même succès. Il était de passage pour la seconde fois sur la scène de la Passerelle, le dimanche 1er février, avec son spectacle : « C’est la dernière fois ! ».

C’est en 1978 que le personnage de Popeck sort de l'imagination de Judka Herpstu. Avant d'exhiber ses caleçons molletonnés, son côté râleur, son accent yiddish et son humour jamais vulgaire sur les plus grandes scènes, il se produit dans de petits cabarets (L' Ecluse, l'Echelle de Jacob). Très vite, le public plébiscite son spectacle au Café d'Edgar de Montparnasse. Après 6 mois de succès au Théâtre La Bruyère, Popeck passe pour la première fois à l’Olympia en 1986. Le festival « Juste pour rire » de Montréal et le Palais des Congrès, où il fait salle comble en 1992, lui ouvrent leurs portes. Trois ans plus tard, en 1995, Popeck connaît un immense succès sur la scène du Casino de Paris.

Popeck n'est pas seulement un humoriste, c'est aussi un acteur de talent que l'on a découvert au cinéma, auprès de Louis de Funès, dans « Les aventures de Rabbi Jacob » ou encore « Le pianiste » de Roman Polanski. Il s’est imposé sur les planches dans des pièces de boulevard et des grands classiques : « Drôles d’oiseaux » de Pierre Chesnot, « Face à Face » de Francis Joffo, « L’avare » de Molière…

Après avoir triomphé en 2010 et en 2011 au Théâtre du Gymnase, en 2012 au Théâtre Daunou, en 2013/14 au Théâtre de L’Archipel ainsi qu’en tournée en France, Belgique, Suisse et Tunisie, Popeck ne cesse de jouer les prolongations de son dernier spectacle : « C’est la dernière fois... ! ». Il reprend ses plus grands succès : « La Gare du Nord », « Moïse, le poisson rouge », « Maxim’s », « Les caleçons molletonnés », « Le Golf », « Le Bois de Boulogne », « L’Eternel »...

Devenu un humoriste incontournable, Popeck est sans aucun doute l’un des derniers grands du rire. Les années n’ont en rien entamé son envie de pester et de râler... pour le plus grand plaisir des spectateurs.

En vidéo : notre interview exclusive de Popeck, réalisée à la Passerelle

C’est devant une salle comble que Michel Decker, Maire de Florange, a présenté à la Passerelle, le mardi 20 janvier 2015, ses vœux à la population et aux forces vives de la commune. Avant son discours, trois florangeois ont été faits Citoyens d’Honneur par le premier édile pour la qualité de leur investissement au service de la commune et de ses habitants.

« Je tiens à féliciter ces citoyens pour leur engagement dans la vie locale et à travers eux, tous les bénévoles qui oeuvrent pour le bien de leurs concitoyens. Sans eux, le travail associatif ne serait pas ce qu’il est encore aujourd’hui. Merci à vous pour votre investissement quotidien au profit de tous. »

C’est par ces mots que Michel Decker, Maire de Florange a salué l’investissement sans faille de Mireille Buchheit, Daniel Muller et Yolande Francois, les trois nouveaux Citoyens d’Honneur 2015. Sélectionnés par un jury, ils ont reçu, des mains du premier magistrat de Florange, une médaille de la ville gravée à leur nom et prénom, une composition florale ainsi que des chocolats.

Mireille BUCHHEIT a débuté sa carrière à Trans-Fensch puis a tenu un commerce de chaussures, cordonnerie, bonneterie au 2/4 avenue du collège. Elle a été porteuse du Républicain Lorrain durant 10 ans puis a travaillé une quinzaine d’années au Grand-Duché de Luxembourg (Magasin Cactus). Elle a fait valoir ses droits à la retraite en 2008. Depuis 14 ans, elle est la Présidente de l’Harmonie Municipale et un membre actif de « Florange Patrimoine et Culture » ainsi que de la FNACA. Très impliquée dans la vie publique, Mireille Buchheit a été élue Conseillère Municipale en 1989 sur la liste de Jean-Marie François. Elle a été Adjointe au Maire en charge de l’État Civil et des Élections de 2008 à 2014.

Daniel MULLER a effectué toute sa carrière professionnelle à Sollac jusqu’à sa mise en préretraite en 1990. Il a effectué son service militaire en Algérie durant 24 mois. Il a été décoré de la Valeur Militaire avec Citation, de l’Ordre du Mérite National et de la médaille des Anciens Combattants. Il est officier de réserve et membre de l’Association des Médaillés du Mérite National. Daniel Muller a été conseiller municipal de 1983 à 1989. Il a fait partie de la Commission des Travaux et s’est réinvesti au sein de celle-ci, en tant que membre extérieur, de 2008 à 2014. Il s’est beaucoup impliqué dans la vie associative : musicien au sein de l’Harmonie Municipale, bénévole à la Chorale Sainte-Cécile, footballeur à l’Entente Sportive, co-fondateur de l’atelier Bois Fer et de « Sos Domestique »… Il est toujours en activité et intervient pour les réparations à la halte-garderie. Il emmène également les enfants en minibus lors de leurs sorties.

Yolande FRANCOIS a fait toute sa carrière professionnelle comme aide-maternelle à l’école d’Oury Nord. Bénévole à l’Association des Donneurs de Sang, elle assure les collations à la Passerelle et aux Grands Bureaux d’Arcelor Mittal. Depuis 5 ans, elle collabore avec la SPA et la Mairie pour la stérilisation et la récupération des chats errants. Ses interventions font l’unanimité chez les habitants de la commune.

Michel Decker a présenté ses vœux aux florangeois ainsi qu’aux personnalités présentes dans l’assemblée. Il est revenu notamment sur les attentats terroristes qui ont fait, en ce début d’année, 17 victimes mettant l’accent sur :

« le formidable élan de solidarité qui a permis de montrer que la République est restée une et indivisible face à ces attaques visant à la déstabiliser »

Le Maire a remercié : « l’ensemble des florangeois pour leur vote en mars 2014 attestant le souhait d’un changement radical à la tête de Florange », a évoqué les élections prochaines (Consultation de Vandières, départementales, régionales) et la nécessité pour chaque citoyen de faire entendre sa voix (« Le droit de vote a été chèrement acquis. A vous, à nous de l’utiliser afin que la démocratie s’exerce à plein ! »).

Le Maire de Florange s’est exprimé sur les baisses des dotations de l’Etat aux collectivités (« Notre région, notre vallée, notre ville en subissent les conséquences : les dotations ont déjà diminué de plus de 110 000 euros l’an passé et on nous annonce une baisse 2 à 3 fois plus importante cette année »), sur la crise et ses corollaires (augmentation du chômage et de la dette, croissance molle) en insistant néanmoins sur la nécessité de positiver : « Deux années de forte exposition médiatique ont donné de Florange l’image d’un désert industriel, d’un désert tout court. Si on déplore la fermeture des hauts fourneaux, il reste des entreprises qui fonctionnent. 2200 personnes travaillent encore à Arcelor Mittal qui va investir 240 millions d’euros au lieu des 180 prévus, ThyssenKrupp affiche d’excellents résultats, des projets annoncés vont être générateurs d’emplois (MétaFensch - Centre Public de recherche sur les métaux, Europort…)… »

L’investissement municipal en faveur des aînés et des personnes les plus démunies (via le CCAS) ainsi que la restauration scolaire (mise en place du nouveau restaurant à Bout en Train) ont été également évoqués.

Le Maire de Florange a terminé son allocution en souhaitant à l’assemblée ses vœux de bonheur, santé et prospérité pour cette année 2015. Cette première Cérémonie des Vœux de Michel Decker, qui a été très appréciée, s’est terminée par le verre de l’amitié.

Le dimanche 11 janvier dernier, avant que ne débute le spectacle « Hôtel Paradiso » proposé par le collectif berlinois « Familie Flöz », Pascal Jaskula, Directeur-programmateur de la salle de spectacles a tenu à rendre hommage aux victimes des attentats de ces derniers jours, en présence de Jacqueline Kruchten, 1ère Adjointe au Maire. Nous vous présentons l’intégralité de son allocution.

« Je tiens à vous dire quelques mots avant le spectacle que vous allez voir en ce jour d’Unité Nationale et du grand rassemblement républicain que nous vivons dans notre pays.

Tout d’abord, nous voulons dédier ce spectacle à toutes les victimes des attentats de ces derniers jours en France, contre le terrorisme, le fanatisme et la haine.

Le spectacle que vous allez voir, et ce lieu qu’est le Théâtre de La Passerelle sont le symbole de la liberté d’expression. Liberté d’expression des journalistes, liberté d’expression des artistes mais aussi la liberté d’expression pour chacun d’entre nous ici.

Venir ici aujourd’hui, c’est aussi une manière de rendre hommage à toutes les victimes et de leur dire que nous allons continuer à lire, écrire, penser, croire, réfléchir, nous cultiver et surtout continuer à vivre. Mais surtout vivre en liberté sans jamais se résigner.

Enfin, je vous invite à envoyer une salve d’applaudissements à toutes les victimes des attentats et à tous les participants de ce grand rassemblement républicain pour la paix dans le monde… »

Pascal JASKULA, directeur-programmateur de La Passerelle

Le cross-country était doublement à l’honneur le dimanche 11 janvier. Autour du quartier Epona et du plan d’eau Schiltz, « Le Cross des Castors » ainsi que les Championnats de Moselle ont séduit un large public.

Jouissant d’une belle notoriété, le « Cross des Castors » et les Championnats de Moselle organisés par le FOC (Florange Olympic Club) Athlétisme et la section locale d’Hayange-Konacker attirent chaque année à Florange de nombreux coureurs.

Pour ce cru 2015, de nombreux parcours étaient proposés s’échelonnant de 450 mètres (pour les enfants de l’Eveil athlétique) jusqu’à 9250 mètres pour le Cross long Hommes. Les salariés d’entreprise ainsi que les non licenciés ont pu également déguster un bon bol d’air frais à l’occasion d’un circuit de 6100 mètres.

Des coupes et des médailles remises notamment par Michel Decker, Maire de Florange ainsi que par les élus du Conseil Municipal sont venus récompenser les meilleurs coureurs dont certains avaient fait figurer au dos de leur dossard le slogan « Je suis Charlie » en hommage aux victimes des attentats terroristes.

Le club A2M (Athlétisme Metz Métropole) a montré sa supériorité en s’attribuant l’ensemble des premières places de toutes les courses. Gaël Le Coz et Brigitte Brèche s’imposent en leaders dans les épreuves de cross long.

Le Centre d’intervention des Sapeurs-Pompiers de Florange effectue chaque année plus de 940 interventions. Une session de recrutement sera organisée le 1er juillet 2015. La date limite des inscriptions est fixée au 1er avril 2015.

Un Sapeur-Pompier Volontaire (SPV) est une personne qui, outre son emploi ou ses activités, effectue des gardes ou des astreintes dans un Centre d’Intervention afin d’assurer le secours de proximité d’urgence. Le volontariat est une forme originale d’engagement civique afin d’exercer de manière active et solidaire la protection des biens et des personnes. L’engagement dure 5 ans. Il est renouvelable et peut être interrompu avant.

Pour devenir sapeur-pompier, il faut être motivé et disponible, avoir 16 ans minimum, jouir de ses droits civiques, être en bonne condition physique et savoir nager.

Les conditions pour le recrutement sont les suivantes :

Les conditions pour le recrutement sont les suivantes :

- Se soumettre à des tests sportifs, le « Luc Leger » (palier 5 minimum – NDLR : épreuve de course) et effectuer huit pompes.

- Passer une visite médicale d'aptitude (où seront vérifiés notamment la bonne acuité visuelle et l’absence de problème cardiaque).

- Être à jour des vaccinations : diphtérie, tétanos, poliomyélite et BCG. La vaccination contre l'hépatite B est également obligatoire pour être sapeur-pompier volontaire. Il vous faudra, au minimum, avoir reçu la première injection avant la visite d’incorporation.

Les examens médicaux et les tests sportifs auront lieu début Juin pour les recrutements du 1er juillet.

Pour tous renseignements et inscriptions, vous pouvez contacter :

Lieutenant LEDIG Gilbert

Chef de Centre

06 74 10 89 77

Adjudant/Chef ZIMMERMANN Jérôme

Adjoint au Chef de Centre

06 82 62 73 95