La Ville concourt actuellement à l’obtention de sa seconde fleur. Pour ce faire, elle a mis en place de nombreuses actions. Parmi celles-ci, la réalisation par la SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) du Collège Louis Pasteur de mobilier à partir de palettes recyclées.

Depuis le début de l’année, huit élèves de troisième de la filière « Habitat » de la SEGPA du Collège Louis Pasteur ont travaillé à la réalisation de mobilier. « A partir du matériau de base fourni par le Service Espaces Verts de la Ville (8 palettes), les élèves ont créé 3 éléments de mobilier : un banc, une table basse ainsi qu’un lustre. Ceux-ci accueilleront des compositions florales et intégreront prochainement un décor représentant un abri situé sur le giratoire de l’Avenue de Lorraine à proximité des ateliers municipaux » a expliqué Jean-Louis Brettnacher, enseignant en charge du projet.

Cette action pédagogique à permis aux élèves d’effectuer de nombreuses tâches. Pour Cosimo Nesci, directeur adjoint chargé des enseignements généraux et professionnels adaptés : « Le plus compliqué a été le démontage des palettes. Il a fallu en effet enlever les différentes fixations sans endommager les planches. Après cela, les élèves ont scié, poncé, percé, plié, vissé… Ces travaux ont présenté aux élèves les facettes de divers métiers : menuisier, métallier… ». Près de 80 heures de travail ont été nécessaires pour réaliser ces trois éléments de mobilier.

André Poncin, Principal du Collège (en présence de Michel Decker, Maire de Florange et ancien professeur du collège) a rappelé la finalité de cette action : « Dans le cadre des enseignements dispensés, théorie et pratique cohabitent quotidiennement. Cette action pédagogique a permis aux élèves de voir leur travail valorisé, le résultat de leurs efforts et de leur créativité étant installé sur un giratoire et appréciable par tous ». L’édile a salué le travail de qualité accompli.

Par le passé, d’autres actions de ce type ont déjà été menées comme l'entretien d’un jardin potager (en partenariat avec le Service Espaces Verts).

Un article rédigé par Emmanuel GARBAL