La cérémonie du 11 novembre s'est déroulée ce mercredi, à 10h30, au cimetière. Une centaine de personnes était présente.

« Célébrer le 11 novembre, c’est d’abord commémorer la fin d’un douloureux conflit qui fût alors, au début du 20ème siècle, le plus meurtrier de l’Histoire du Monde, un conflit qui, en 4 ans, mobilisera plus de 65 millions de personnes et fera plus de 10 millions de morts. Les anciens combattants de 14-18 ont tous disparus depuis la mort du britannique Claude Choules à l’âge de 110 ans. Cela donne aux générations d’aujourd’hui et de demain, la responsabilité d’entretenir le souvenir de toutes les victimes dont les vies furent brisées au nom et pour la France qui le leur avait demandé » s’est exprimé Michel Decker, Maire de Florange, lors de la cérémonie commémorative organisée devant le Monument aux Morts.

« Comme beaucoup d’entre nous aujourd’hui, je fais partie de ces générations qui ont eu la chance d’arriver à l’âge que j’ai sans connaître ni subir une guerre mondiale. Cela nous donne, cela me donne, des responsabilités encore plus grandes à l’égard des générations qui, les unes après les autres, ont vu leurs rangs décimés sur les champs de bataille des guerres du 20ème siècle. Mesdames et Messieurs, c’est en nous battant pour la Paix que nous seront fidèles à la mémoire de ceux dont les noms sont gravés sur tous nos Monuments. Vive la France au sein d’une Europe enfin réhumanisée! Vive la République et ses valeurs dans un monde qui est loin de toujours les reconnaître et de les mettre en œuvre ! Vive la Paix ! » a-t-il conclu.

L’édile était accompagné de nombreux élus de la majorité et de l’opposition, des forces vives de la commune (sapeurs-pompiers, police municipale, gendarmerie…), des porte-drapeaux ou encore de nombreux dirigeants d’associations. Les jeunes élus du Conseil Municipal des Enfants étaient également présents. Deux d’entre eux ont accompagné M. le Maire lors du traditionnel dépôt de gerbe au pied du Monument aux Morts.

Au début de cette commémoration, Michel Decker a lu le message de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire. Ce message évoquait notamment l’année 1915 (la plus meurtrière de tout le conflit), les deux batailles sanglantes de 1916 (dans la Somme et à Verdun) ainsi que les commémorations à venir en 2016 (29 mai à Verdun, 1er juillet à Thiepval dans la Somme).

Cette cérémonie du souvenir s’est terminée par le traditionnel verre de l’amitié au Foyer des Personnes Agées.

Un article rédigé par Emmanuel GARBAL