Le vendredi 19 juin, à 9h30, Michel Decker, Maire de Florange a reçu une pétition recueillant plus de 600 signatures des habitants de la commune s’opposant au projet de l’A31Bis. Le tracé retenu par les services de l’Etat couperait Florange en deux !

Le projet d’A31Bis proposé par l’Etat suscite la controverse. La création d’un tronçon autoroutier qui couperait Florange en deux inquiète et exaspère riverains et élus. Michel Decker, Maire de Florange a rencontré, il y a quelques jours, une trentaine d’habitants réunis en collectif. Ceux-ci lui ont remis une pétition signée par plus de 600 opposants au projet d’A31Bis.

Michel Decker accompagné d’Alain Heyer son Adjoint aux Finances et aux Affaires économiques a rappelé aux citoyens la position municipale. Les élus florangeois s’opposent au tracé actuel défini par l’Etat et proposent un tracé alternatif. Celui-ci qui serait situé majoritairement sur le territoire de Florange traverserait principalement une zone inhabitée et se poursuivrait sur les friches des hauts fourneaux d’Hayange, ces derniers étant appelés à être démantelés.

Les élus ont défendu ce tracé lors de réunions publiques à Yutz et Thionville. Le projet a été également porté jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Le 24 novembre 2014, lors de la visite du Président de la République, François Hollande, en Lorraine, pour la pose de la première pierre du laboratoire de recherche Métafensch à Uckange, le sujet a été discuté. Le Maire de Florange interpellera sous peu, le Chef de l’Etat en lui adressant un courrier pour présenter à nouveau le projet de tracé alternatif et lui redire son opposition. Les élus défendront ce tracé alternatif lors de la réunion de clôture sur le débat public de l’A31Bis qui se déroulera le jeudi 25 juin, dès 19h au Centre des Congrès à Metz. Les citoyens florangeois sont bien entendus invités à faire entendre leur voix.


Retrouvez dès maintenant, le reportage vidéo